DIAADEM : construire un réseau social pour faciliter le dialogue entre acteurs de l’agriculture durable

Etat Projet en cours
Thématique Agriculture, Alimentation
Type d'acteurs Institutions, ONG, Recherche
Description

En quoi consiste le projet ?

DIAADEM (DIspositif d’Accompagnement A Distance d’Expérimentations Multi-partenaires) vise à co-construire un réseau d’acteurs pour la mise en place d’un dispositif d’accompagnement inclusif et innovant dans les processus d’expérimentations scientifique en faveur d’une agriculture durable. Concrètement, DIADEEM est une plateforme d’expérimentation pour mettre en lien chercheurs, ONG, producteurs… afin notamment de tester de nouveaux produits destinés à aider les producteurs. Le premier test se fera sur l’inoculum qui vise à renforcer la productivité ainsi que la fertilité des sols.

Qui sont les porteurs du projet ?

L’IRD apporte l’expertise scientifique nécéssaire à l’expérimentation, élabore les formations pour les méthodes d’expérimentation à destination des producteurs et construit la plateforme de partage et de communication

– Tatiana WADE (ambassadrice CoLAB) et Antoine Le Quéré sont chercheurs à l’IRD Dakar et en charge de l’expérimentation

 – Marc Neyra coordinateur du projet à l’IRD Montpellier est en charge du développement de la plateforme

Le CNCR est une plateforme qui regroupe 28 organisations de producteurs. On y trouve des fédérations d’éleveurs, de pêcheurs, de femmes, de foresteries, d’agriculture. Il est chargé de la mobilisation des producteurs. 

– Christian Nadiéline doctorant sur les biofertilisants, travaille en étroite collaboration avec les chercheurs de l’IRD de Dakar 

– Yoro Thioye est le représentant institutionnel du CNCR, il est chargé de communication et plaidoyer pour le projet.

Eclosio apporte une nouvelle zone géographique complémentaire à celle du CNCR. Cheick Loum en est le représentant et est en charge de veiller au bon déroulement des experimentation dans ses zones

L’ANCAR, intervient en appui aux producteurs et travaille sur le profil du conseiller agricole. Il est représenté par Mamadou Sambou, et Serigne Kamara

Un GIE, représenté par Abib Diene, produit et distribue l’inoculum à base de champignons.

En bref, quels sont les objectifs du projet ? 

  • Mettre en place une expérimentation dans différentes zones géographiques et sur différentes spéculations sur les biofertilisants que l’IRD à mis au point.
  • Développer et tester une méthodologie de travail collaborative et inclusive permettant à tous les acteurs liés à l’agriculture (chercheurs, producteurs, techniciens, conseillers agricoles, ONG, coopératives, structures de soutien…) de communiquer facilement pour élaborer des solutions visant à améliorer les performances agricoles des producteurs africains.

Le réseau est construit en vu d’être labellisé et servira d’outil de dissémination des innovations répondant aux critères éthiques d’agriculture durable caractérisant ce derniers.

Quels sont les objectifs opérationnels de l’accompagnement CoLAB de 6 mois ? 

  • Créer un outil de communication et de partage fonctionnel éprouvé par les utilisateurs
  • Avoir la base d’un réseau fonctionnel 
  • Les premiers résultats des inoculum analysés

L’équipe DIADEEM lors de l’atelier Lean Canevas à Dakar !